[mon coffre à crayons] La dernière cloche

Marie-Lyne attend ses élèves. Elle leur offrira l’album de l’année, soulignant tous les petits moments de cette dernière étape du primaire qu’ils n’oublieront jamais. Simon rigolera comme un grand frère avec ses 5e années. Le déclenchement des photos et selfies sera cacophonique.  Les 1ère et 2e années écriront tout leur amour sur le tableau de classe de Julie. Les câlins et sanglots seront interminables. Des crayons raccourcis, émoussés, décolorés, dans un coffre qui sera refermé pour l’été. Les dernières secondes d’une année extraordinaire.

Pour les élèves, professeurs et parents de l’école Joseph-De Sérigny, accédez à votre section privée MON COFFRE À CRAYONS.

[mon coffre à crayons] Comme des fourmis

Vendredi après-midi. Les élèves envahissent le bureau de Simon comme une famille de fourmis ne sachant pas où donner de la tête. Est-ce la pleine lune ? Annoncent-ils la première tempête de neige de l’année ? Simon a déjà hâte au weekend.

Pour les élèves, professeurs et parents de l’école Joseph-De Sérigny, accédez à votre section privée MON COFFRE À CRAYONS.

Une arme puissante

Le gouvernement investit des milliards dans nos infrastructures, nos hôpitaux et notre économie. Il cherche à éteindre les feux qu’il a lui même attisés. Il gouverne à court terme. Il gouverne pour se faire réélire. Pendant ce temps-là, des enfants grandissent dans les murs d’écoles dont le rôle est négligé. De petits êtres vivants à l’esprit encore pur, sans préjugé. Comme un canevas tout blanc, sans aucun trait et sans couleur générique. Comme un nouveau pot de plasticine. Notre société de demain. Notre porte vers un monde meilleur.

« L’éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde » – Nelson Mendela

Ces images sont celles d’enfants ordinaires d’une école ordinaire du Québec, mais guidés par des enseignants dont l’impact est extraordinaire. De petits moments tirés du documentaire en préparation: MON COFFRE À CRAYONS (Sortie 2017)

Musique : Moments (feat. Leo Stannard) – Kidnap Kid

[photo du vendredi] De l’autre côté de la dune

Maroc006-Modifier

« Après avoir traversé océans et déserts, ce nomade aura enfin trouvé une kasbah pour s’installer. Une kasbah nommée Tamara. C’était avant que trois petits touaregs débarquent de leur dromadaire. Martin n’aurait pu imaginer plus grand bonheur. »

Martin m’aura ouvert les yeux sur le monde il y a plus de 20 ans lors d’un long voyage au Maroc. Ce sera un honneur pour moi de mettre en images le regard qu’il posera sur la femme de sa vie demain après-midi. J’ai déjà plein de fourmis dans mes lentilles… À suivre 🙂

[Désert du Sahara, Maroc, 1994]