[photo du vendredi] Souffler mille bougies

Elles ont roulé pour des voeux en remerciant le ciel d’avoir des enfants en santé. Pendant 47 heures, 59 minutes et 60 secondes. Un effort pour crier tout haut la chance qu’elles ont. Et parce qu’elle croient sincèrement en la force du voeu.

Il est minuit moins une à Montréal, un vendredi. Donc, techniquement, même la nuit, ça reste une [photo du vendredi]. La voici cette semaine. Annabelle, Martine et Marie-Claude ont réalisé leur propre voeu. Et avec des centaines d’autres rouleurs, elles ont amassé plus de 1,6M… Un peu comme si tout le monde s’était rassemblé pour souffler les chandelles d’un immense gâteau.

48 hres 2015

[Montréal, 26 septembre 2015. Défi 48 heures de vélo de la Fondation Fais-Un-Voeu au Circuit Gilles-Villeneuve]

[photo du vendredi] À vélo pour les enfants

48heuresVelo

Ce midi sera lancée la 9e édition du 48 heures Vélo de l’organisme Fais-Un-Voeu (Make-A-Wish). En 2015, 1 400 000$ furent amassés par les 1400 participants qui se sont partagés la roue pendant 48 heures au Circuit Gilles-Villeneuve de Montréal. Tout ça dans le but de réaliser les rêves d’enfants dont la vie est gravement menacée.

Pour saisir l’impact positif de cet organisme, je vous invite à rencontrer Megan qui rêve de devenir vétérinaire. Nous l’avons accueillie au Centre Vétérinaire Laval et j’en ai profité pour sortir ma caméra :-).

Un ballon pour l’éternité

« Cette histoire, c’est la leur, mais aussi la vôtre. Que votre ballon soit rond ou ovale. Que votre ballon ne soit pas un ballon, mais une rondelle, un vélo, ou un cheval. Chacun a droit à sa passion et surtout à l’espoir d’aller au bout de ses rêves, au-delà de soi-même. »

À 13 ans, on vit le sport élite – et tout ce qui vient avec – de façon bien particulière. Un âge à la frontière de l’enfance et de l’adolescence, où tout est encore permis. Un mélange de candeur, de naïveté et d’espoir. Un instant que je tenais à immortaliser, pour ces garçons, mais aussi pour moi. Car peu importe ce que la vie leur réserve, personne ne pourra leur enlever ce que le soccer leur aura apporté à 13 ans.

Ce documentaire a été tourné au Québec et en France sur Panasonic Lumix GH3, Canon 7D et GoPro H3+, puis monté dans Adobe Premiere Pro CC et After Effects CC.

Pour découvrir mes autres petits films, suivez-moi sur la chaîne MADphotographie