[photos du vendredi] Sous le balcon de Juliette, pour un amour éternel

VoyageNordItalie_100613_0165Sous le balcon de Juliette à Vérone en Italie, les touristes amoureux collent leur message d’amour pour qu’il soit éternel. Cette coutume a toutefois été bannie par la ville en 2012 qui voulait préserver les enceintes de la maison d’une famille dont le lien avec les Romeo et Juliette de Shakespear n’a jamais été clairement établie. Under Juliet’s balcony, tourists are sticking their message for making sure their love lasts forever. This custom was however prohibited by the city in 2012 that wanted to restore the area.

[photos du vendredi] Under the toscan clouds

Un petit clin d’oeil au livre "Under the Toscan Sun" de Frances Meyes en cette journée d’automne (du 15 août) à Montréal. [Toscane, été 2010] A little blink of the eye to the"Under the Toscan Sun" by Frances Meyes. [Toscany, Summer 2010]

Partie de tarot au son des cigales

Des cartes ? Vraiment ? Sans iPod ?? Ils sont certainement fiévreux (ou en camping :-))

[photo du vendredi] ARRGH!!!

Quand le soleil et la chaleur montent à la tête d’Héloïse

Eau froide en juin

When sun + heat = summer madness

[photos du vendredi] – L’Île de Beauté, de l’aube au crépuscule

Souvenirs d’un voyage en Corse, aussi connue comme l’Île de Beauté. Et pour cause, du haut des crêtes, on aperçoit les clochers au coeur de petit villages qui s’agrippent comme pour mieux voir les milles et une vallées, puis la mer à l’horizon. Tout ça sous un soleil qui met en relief ses milliers de couleurs. À couper le souffle. Sans oublier un peuple fier qui mérite d’être rencontré.

Memories from Corsica, also known as the Isle of Beauty. Mountains and small villages perched on high ridges under a sun highlighting a thousand colors. Breathtaking. 

 

Photo du vendredi – Seul sur le fleuve, ou presque

Sur le fleuve

Sur le fleuve Saint-Laurent, au petit matin, en attendant les bélugas.  Gliding on the Saint-Laurent River as the day begins, waiting for the belugas to come out. 

 

[photo du vendredi] Jusqu’au bout de soi-même

Songe d'une fin de partie

 

 

Olivier quittera ce soir pour un tournoi de sélection finale pour les prochain Jeux du Québec. Il y pense, il en rêve depuis des années. Il n’y a pas une journée qui passe sans qu’il m’en parle. La sélection ne sera pas facile. Il fera face à de nombreux joueurs de 13 ans de grand talent qui comme lui veulent leur place. Le sport d’élite est rempli de hauts et de bas qui ne sont pas toujours faciles à vivre. Quoiqu’il arrive de cette sélection, sa détermination et son courage m’auront apporté la plus grande des fiertés. Car au delà du talent, ce sont ces valeurs là qu’on cherche à transmettre à nos enfants. Je lui dit aussi souvent que j’en ai la chance que c’est en travaillant avec acharnement qu’on atteint le bout de soi-même… et qu’on peut même arriver à le dépasser. L’important est de pouvoir regarder en arrière en se disant qu’on a tout donné, peu importe le résultat.

Olivier avait 10 ans sur cette photo et déjà il vivait chaque match comme une transe. Ce soir, quand il verra défiler le paysage depuis sa fenêtre en direction de Québec, j’espère qu’il reverra tout le chemin parcouru pour mériter cette place sur l’autobus et qu’il saura profiter du moment.

 

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 147 autres abonnés